Plumes au vent Index du Forum
S’enregistrer
FAQMembresRechercherGroupesProfilSe connecter pour vérifier ses messages privésConnexion
Le mont Everest

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Plumes au vent Index du Forum -> Jeux littéraires -> Histoires à plusieurs mains
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
martin


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2012
Messages: 63

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012 - 15:00    Sujet du message: Le mont Everest Répondre en citant

En hiver, au laboratoire du collège où travaillait Martin qui faisait le ménage de temps en temps avec son chien Milou, entrèrent Maggie et Laurel.

- Salut Martin, qu'est-ce que tu fais ?
- Salut les filles, qu'est-ce que je fais… Je fais mes bagages pour aller au Népal, pour monter le mont Everest, la plus grosse montagne de la planète Terre, les filles parce que j’ai reçu plusieurs cartes postales.
- Quel genre de cartes postales ?
- J’ai reçu une carte postale du Cambodge, une d’Égypte, des îles Marquises, une carte du Pérou…
- Ce n’est pas dans ce pays que se trouve l’ancien Temple du Soleil ?
- Oui Laurel, mais pour quelle raison tu me demandes ça ?
- Pour aller le visiter le Pérou après les études, Martin.
- Très bien, Laurel, nous irons visiter le Pérou après nos études.
- Dis, Martin, est-ce qu’il y a d’autres cartes postales ?
- Oui, il y a le désert du Rajasthan - en Inde. Stonehenge – au Royaume-Uni. Il y a l’île de Bora-Bora - en Polynésie française, avec ces belles plages de sable pour se baigner en hiver. Et il y a celle du Mont Everest – au Népal/Tibet, ainsi que cette lettre, les filles.
- Et qui t’a écrit du Népal, Martin ?
- Je ne sais pas, je ne l’ai pas lue.
- Qu’est-ce qu’il y a d’écrit, Laurel ?
- Ceci, Maggie.



Je suis au Népal, au Tibet, sur le mont Everest, dans un igloo. Venez me chercher pour que je retourne chez moi, en Australie.


KYLIE.



- Kylie ? Kylie Minogue ?
- Oui, Maggie, tu connais cette fille ?
- Oui, j’ai déjà étudié dans la même classe qu’elle, en Australie.
- Et elle nous demande d’aller la rejoindre là-bas, au Népal, sur le mont Everest. Pour la ramener chez elle, en Australie.
- Nous y allons, Maggie ?
- Oui, bien sûr que nous y allons au Népal, sur le mont Everest, pour chercher mon amie Kylie, Laurel.
- Et comment que nous allons faire pour aller au Népal ? Nous n'avons pas d'argent et de passeport pour prendre l'avion, Maggie.
- Je vais utiliser mon minuteur, les filles.
- Mais tu vas geler dans ces montagnes de neige, avec ton imperméable !
- Regardez ce bouton-ci : je le tourne comme ceci et qu'est-ce que j'ai comme manteau, les filles ?
- Un manteau de fourrure comme la neige !
- C'est ça, oui.
- Dis, est-ce que nous pouvons t'accompagner pour aller au Népal avec toi et ton chien Milou ?
- Oui, bien sûr que vous pouvez m'accompagner au Népal, les filles.
- Mais Maggie, on va geler si nous allons dans les montagnes de neige au Népal !
- Oui, tu as raison, Laurel.
- Dis, Martin, as-tu d’autres imperméables comme celui que tu viens de mettre et qui s’est changé en manteau de fourrure en tournant un de tes boutons ?
- Oui, ici, Maggie.
- On peut les mettre ?
- Oui, bien sûr les filles que vous pouvez les mettre, ces imperméables.

Et après avoir mis les imperméables, les filles tournèrent un des boutons et les imperméables se changèrent en parka d’hiver pour Maggie. Et en canadienne pour Laurel.

- Comment tu me trouves avec cette canadienne, Maggie ?
- Tu es très chic et tu n’auras pas froid avec ça au Népal, Laurel.
- Je te remercie, Maggie.
- Et toi ? Comment tu me trouves, avec cette parka d’hiver, Laurel ?
- Tu es très chic, Maggie.
- Et ta veste de cuir est-ce que tu la laisses ici dans ce laboratoire ?
- Oui, Laurel, je la laisse ici, dans ce laboratoire.
- Dites, les filles ! Arrêtez de parler de mode ! On n’est pas dans un défilé de mode ici, dans ce collège !
- Très bien, on va cesser de parler de mode.
- Dis, Martin, on y va au Népal ?
- Oui, on y va, les filles.
- Attends avant d’ouvrir le vortex ! Comment allons-nous redescendre le mont Everest, Martin ?
- Avec ceci.
- Qu’est-ce que c’est ?
- Un toboggan pour faire de la glisse, les filles.
- Tu veux dire que nous allons redescendre le mont Everest avec ça ?
- C’est ça, oui, les filles.
- Très bien, allons-y !
- Attends, qu’est-ce que c’est que ce magazine de chaussures ?
- Je ne sais pas, Laurel, mais tu peux regarder.
- Martin, c’est Maggie, sur la page couverture de ce magazine de chaussures !
- Oui, tu as raison, c’est ta copine Maggie !
- Maggie, c’est quoi ce magazine de chaussures ? Tu fais des défilés de mode pour des chaussures ?
- Oui, Laurel, j’ai fait ça ici, au Canada.
- Quand as-tu fait ça, poser pour ce magazine de mode de chaussures, Maggie ?
- Avant de commencer le collège. Et comment tu me trouves, sur la page couverture, Laurel ?
- La veste de cuir ainsi que la veste à capuchon est très chic, et les chaussures, aussi.
- Et la veste de sortie de plage, comment tu la trouves, Laurel ?
- De quelle veste de plage tu me parles, Maggie ?
- Passe-moi le magazine et je vais te le montrer.
- Très bien, montre-moi.
- Voilà, c’est de cette veste de plage que je viens de te parler. Comment tu me trouves, avec cette veste de plage, Laurel ?
- Tu es très chic, Maggie.
- Dites, les filles ! On y va chercher Kylie au Népal, sur le mont Everest ?
- Oui, Martin, on y va.

Et après avoir pris le toboggan, nos amis et Milou sautèrent dans le vortex pour glisser dans la neige au Népal.

- On est dans la neige au Népal, Maggie !
- Oui, Laurel, on est au Népal.
- Les amis, venez ici !
- Oui, Martin. Qu’est-ce que tu as trouvé ?
- Un sentier !
- C’est le sentier pour monter en haut du mont Everest, Martin.
- Oui, les filles, c’est le sentier pour monter en haut du mont Everest.
- Allons-y.

Et nos amis suivirent le sentier.

- Dites, les filles, vous avez froid ?
- Non, Martin, nous n’avons pas froid : nos parka et canadienne nous donnent un peu de chaleur.
- Dites, les amis, il commence à neiger !
- Oui, dépêchons-nous avant que la neige tombe comme une tornade de neige !
- Oui, allons-y !

Et nos amis arrivèrent en haut du mont Everest.

- Et maintenant, on redescend cette montagne.
- Pas tout de suite, Laurel. Laisse-moi admirer le paysage avant de redescendre.
- Comme le paysage est joli ! Pas un chat, pas d’avion qui survole les montagnes, mais un igloo…
- Tu as bien dit un igloo ?
- Oui, Laurel, c’est ce que j’ai dit : un igloo.
- Martin, tu nous attends, on va chercher Kylie.
- Oui, allez-y les filles.

Et les filles revinrent avec Kylie.

- Dis, Martin, qu’est-ce que tu fais ?
- Je prends des photographies avec le minuteur, Maggie. Voilà, c’est fait. À présent nous allons redescendre.
- Non pas tout de suite, laisse-nous nous reposer un peu dans la neige, s’il te plaît, Martin.
- Très bien, les filles, on va se reposer dans la neige.

Et Laurel commença à lancer des boules de neige sur sa copine Maggie.

- Laurel ! Qu’est-ce que tu fais ? Cesse de me lancer des boules de neige ! Regarde, je suis toute mouillée !
- Excuse-moi, mais j’ai le droit de m’amuser, moi aussi.
- Oui, tu as raison, Laurel, tu as le droit de t'amuser dans la neige.

Et Maggie aussi lança des boules de neige à sa copine Laurel.

- Maggie ! Je suis toute mouillée moi aussi !
- Dites, les filles, cessez de vous lancer des boules de neige ! Nous devons redescendre.
- Maggie, tu penses la même chose que moi ?
- Oui, Laurel, faisons-le.

Et les filles lancèrent des boules de neige à Martin, qui dit ceci :

- Les filles ! Cessez de me lancer des boules de neige ! Mon manteau de fourrure est tout mouillé !
- Nous aussi, nos manteaux sont mouillés !

Et, après la bataille de boules de neige :

- On redescend, les filles.
- Par le sentier que nous avons suivi pour monter ici, Martin ?
- Non, de ce côté-ci, Laurel.
- Mais tu es dingue ! Il y a un ravin, au bout de cette pente de neige !
- J’ouvrirai le vortex pour ne pas nous retrouver au fond de ce ravin, les filles.
- Très bien, allons-y.

Et après que nos amis, ainsi que Kylie, se sont installés dans le toboggan, les filles dirent ceci, pendant la descente :

- Wou-hou ! On aime ça, faire de la glisse !
- Martin !
- Oui, Maggie ?
- Ouvre le vortex ou nous allons nous écraser dans le ravin !
- Voilà, c’est fait, Maggie.

Et nos amis glissèrent dans le vortex au lieu de s’écraser dans le ravin. Et le vortex s’ouvrit sur les pentes de neige de Bosco. Et nos amis sortirent du vortex pour glisser sur les pentes de neiges de Bosco. Et en bas des pentes de neiges de Bosco :

- Quelle glisse, les amis ! J’ai aimé ça !
- Moi aussi, j’ai aimé ça.
- Et toi, Maggie, tu as aimé ça ?
- Oui, Martin, j’ai aimé ça.
- Dites, qu’est-ce qu’on fait ? On retourne au collège ou bien on continue à faire de la glisse ici, à Bosco ?
- On retourne au collège pour étudier et travailler à la cafétéria, les amis.
- Pas tout de suite, Maggie, je voudrais faire un peu de glisse avec le toboggan.
- Très bien, Laurel, on va faire de la glisse avant de retourner à l’école.

Et nos amis, qui avaient monté le mont Everest au Népal, s’installèrent dans le toboggan et glissèrent dans les pentes de neige à Bosco. Et pendant la descente, les filles disaient ceci :

- Wou-hou ! C’est amusant de faire de la glisse ! On devrait faire ce genre de sport, quand on ne travaille pas au collège !
- On reviendra, les filles, quand nous ne travaillerons pas au collège, pour faire de la glisse avec ce toboggan.

Et Maggie dit ceci :

- Martin, on va foncer dans les arbres !

Et nos glisseurs de toboggan passèrent à côté des arbres. Et Martin dit ceci à ses copines :

- Avons-nous foncé dans les arbres, les filles ?
- Bien sûr que non, que nous n’avons pas foncé dans les arbres, Martin !
- Et toi, Kylie, ça va ?
- Oui et j’ai aimé ça, faire de la glisse avec vous, sur ce toboggan !
- Dis-moi, Kylie, c’est toi qui as envoyé les photographies du Népal et des autres pays à Martin, au laboratoire du collège ?
- Oui, c’est moi, les filles, qui ai envoyé ces photographies du Népal et des autres pays à Martin, où vous m’avez trouvée dans un igloo, avec ce manteau de fourrure.
- Mais dis-moi, Kylie, pour quelle raison tu n’es pas redescendue, au Népal ?
- Il faisait une tempête de neige, et comme j’ai vu cet igloo, j’y suis entrée pour me réchauffer avant de retourner au village, mais comme la neige avait recommencé à tomber, je suis restée dans l’igloo.
- Et les photographies ? Comment que tu as fait pour nous les envoyer, Kylie ?
- Avant de monter en haut du mont Everest, je suis allée dans un magasin de photographie et j’ai acheté plusieurs photographies et j’ai dit au commis que si je ne redescendais pas de la montagne, d’envoyer ces photographies au collège, avec une lettre que j’ai écrite, des fois que je ne pourrais redescendre de cette montagne de neige. Est-ce que vous les avez eues ?
- Oui, nous les avons eues.
- Mais dites-moi, avez-vous eu la veste de cuir, pour Martin ?
- Non, Kylie, je n’ai pas eu la veste de cuir dont tu parles.
- Mais dis-moi, comment as-tu rencontré Martin ?
- Martin et moi, on s’est rencontré aux chutes de Sainte-Ursule, où je faisais des photographies des chutes. Et comme j’avais le veston de cuir, comme celui que Maggie portait pour faire la page couverture du magazine de chaussures, Martin m’a dit qu’il en voulait un, manteau de cuir, et je lui ai dit ceci : « Quand je vais aller au Népal, je t’en achèterai un ».
- Et c’est ce que tu as fait.
- Oui, Laurel, c’est ce que j’ai fait et je l’ai envoyé avant de monter sur le mont Everest.
- Et maintenant, que faisons-nous ?
- On retourne au collège pour étudier et travailler !
- Et toi, Kylie, que vas-tu faire ?
- Je vais rester avec toi au laboratoire pour nous faire à manger, parce que je commence à avoir faim et soif, et il y a le manteau de cuir que je t’ai acheté au Népal.
- Allons-y !

Et nos amis, qui avaient monté le mont Everest pour aller chercher Kylie, retournèrent au collège pour étudier et travailler à la cafétéria de cette école. Et Martin, Milou et Kylie sont montés au laboratoire. Et au laboratoire, il y avait une boîte. Et dans la boîte, il y avait le manteau de cuir que la très jolie Kylie avait acheté pour Martin, au Népal. Et après que Martin a mis le manteau de cuir que Kylie lui avait acheté au Népal, Martin, Milou et Kylie sont allés se promener sur la rivière.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012 - 15:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
martin


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2012
Messages: 63

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012 - 17:32    Sujet du message: Le mont Everest Répondre en citant

Et pendant qu'ils se promenaient main dans la main il y avait une charmante blonde qui faisait du patin à glace à réactions sur le cours d'eau.

Attention, écartez-vous, je ne peux pas m'arrêter parce ce que je n'ai pas de frein à mes patin à glace à réaction que j'ai inventer en cours de science à mon école qui est un pensionnat de jeunes fille en fugue, où arrêter par les policiers de toutes les villes et villages de la planète terre.


S'il vous plait aidez-moi pour que j'arrêtes avant de blesser plusieurs paysans avec ses patins à réaction.

Elle est dingo cette fille à patin à réaction qu'elle a inventé en classe de science-fiction de son pensionnat de jeune demoiselle où elles doivent porter l'uniforme pour allez manger, faire de la porterie, journal créatif art plastique, éducation physique, santé et relaxasion, communication et bonheur, ainsi que les cours du francais, maths, écriture créative, haute couture, peinture, maconnerie.montage avec des auto-collants, et discipline.

Et comment sais-tu qu'elle porte l'uniforme cette fille et qu'elle habite dans un pensionnat de jeune fille en fugue où les policiers les chipes-là-bas pour apprendre les cours que tu as nommer ainsi que la discipline, Kylie.

Parce ce que sa parka, où sa canadienne était détacher pendant qu'elle patinait avec ses patin à réaction parce ce qu'elle ne pouvais pas arrêter de patiner sur ce cours d'eau et nous devons l'aider à cesser de patiner avant qu'elle blesse quelqu'un en patinant et pour faire ca il nous faut des gadgets...As-tu des gadgets dis-moi mon chou.

Où sont mes gadget, ils sont rester dans mon imperméable qui se change en manteau de cuir, manteau de fourrure, parka, canadienne, veste de plage, gilet de laine, veston.

Et qui sont-ils tes gadgets que tu as mis dans ton manteau mon chéri à qui j'ai acheter ce très beau manteau de cuir à Katmandoo, au Népal que tu porte pour te promener avec moi sur ce cour d'eau ainsi que ton chien Milou.
Revenir en haut
martin


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2012
Messages: 63

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2012 - 17:34    Sujet du message: Le mont Everest Répondre en citant

Il y a des cigarettes explosive.
Un chakram.
Un tournevis sonique.
Mon lasso.
Mes batteries atomiques.
Le briquet qui lance des fléchettes.

Ma loupe de détective que je prends pour trouver des indices pendant mes enquêtes policières, ainsi que ma montre-gadget qui me sert de téléphone quand Maggie et les autres filles du bahut me téléphone, tu n'est pas jalouse de ca, Kylie, chérie .
Revenir en haut
Mona


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2009
Messages: 6 183
Localisation: France Ouest
Féminin Lion (24juil-23aoû) 兔 Lapin

MessagePosté le: Sam 7 Juil 2012 - 12:53    Sujet du message: Le mont Everest Répondre en citant

Toujours original!
Revenir en haut
martin


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2012
Messages: 63

MessagePosté le: Jeu 27 Juin 2013 - 17:42    Sujet du message: Le mont Everest Répondre en citant

Bien sûr que non que je ne suis pas jalouse mais dis-moi que dirais-tu d'écrire.

Écrire quoi dis-moi...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:47    Sujet du message: Le mont Everest

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Plumes au vent Index du Forum -> Jeux littéraires -> Histoires à plusieurs mains Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

Sauter vers:  


Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Ile-fantasy phpBB2 theme by Vincemuss.